LES ORIGINES DE L'HOMÉOPATHIE

« […] Les maladies n’existent cependant pas, mais, pour chaque organisme malade des symptômes de maladies spécifiques et uniques»

L’Homéopathie a été fondée par le médecin allemand Cristian Friedrich Samuel Hahnemann (Meissen 1755- 1843), au moment où il transforma en loi le Principe hippocratique de la Similitude, en codifiant l’Expérimentation Pure sur l’Homme Sain. Mais il faut commencer par le début.

Hahnemann était un très bon connaisseur de la botanique et de la chimie, mais on pourrait dire de la Nature en tous ses aspects, et en plus il avait une intelligence vive, une très bonne mémoire et une logique de fer. Connaissant beaucoup de langues, il parvenait à étudier tout ce qu’il y avait de disponible à l’époque pouvant lui servir pour améliorer sa culture et son activité de médecin animée par un vrai esprit de missionnaire. Doué d’une grande humanité, il n’arrivait pas à supporter les maigres résultats qu’il obtenait avec son travail par les moyens et les pratiques du temps, qu’il considérait iniques et absolument peu avantageux pour ses patients.

Ce fut ainsi qu’un jour il se montra dans la salle d’attente de son bureau, toujours pleine grâce à l’estime dont il bénéficiait chez ses patients, et il leur dit qu’ils pouvaient rentrer chez eux parce qu’il n’était pas capable de les soigner. Il ferma son bureau et se retira de sa profession. Pour vivre et subvenir aux besoins de sa nombreuse famille, il commença à traduire des travaux de médecine et des traités de botanique pharmaceutique.

C’est justement lors d’une de ses traductions, il s’agissait de La Matière Médicale de Cullen, qu’il fut attiré par la description d’une intoxication par la quinine dont les symptômes étaient extraordinairement proches de ceux du paludisme. La déduction suivante fut rapide : l’absorption de quinine de la part d’un homme sain provoque un syndrome semblable à celui du paludisme, mais pour soigner le paludisme on utilise justement la quinine !

Hahnemann, qui ne pouvait supporter de diffuser des théories sans qu’elles fussent validées par des données expérimentales, décida d’expérimenter sur lui-même l’extrait d’écorce de quinine et il arriva effectivement à éprouver un syndrome bien semblable au paludisme qui guérit une fois l’administration suspendue. C’est à ce moment que l’Homéopathie vit le jour, avec la Loi de la Similitude : la substance pouvant provoquer expérimentalement des symptômes sur l’homme sain est en mesure de soigner les mêmes symptômes sur le malade. C’était en 1796.

Après ce moment, le fondateur de l’Homéopathie se dédia à la recherche et, avec une dizaine de collaborateurs fidèles, il fit des expériences avec beaucoup d’autres substances provenant des 3 Règnes de la Nature et il recommença la pratique médicale avec sa nouvelle méthode démontrant également que c’est les symptômes qui indiquent le remède et non pas le nom de la maladie, comme dans la médecine allopathique. Il dit en effet : “[…] Les maladies n’existent cependant pas, mais, pour chaque organisme malade des symptômes de maladies spécifiques et uniques “

Avec ses collègues il obtint des guérisons stupéfiantes pour l’époque et l’Homéopathie se diffusa énormément en Europe et au-delà de l’Océan.

Il semble qu’en Italie elle arriva d’abord à Naples. “L’Osservatore Medico” de Naples publia dès en 1801 les premières informations concernant l’Homéopathie, même si un Edit du Royaume de Lombardie-Vénétie du 4 novembre 1819 imposant la suspension de la pratique de l’Homéopathie tiendrait la question en suspens (“il Medico Omeopata”n°25, l’Omeopatia a Venezia de Mario Buttignol). De toute façon, il n’y a aucun doute sur le fait que Naples ait été le vrai berceau de l’Homéopathie en Italie et en peu de temps des malades n’arrivant pas à guérir de façon traditionnelle arrivèrent en ville. Egalement le fait que la ville parthénopéenne ait été un des premiers centres de diffusion de cette méthode de traitement non invasive n’est pas surprenant : au XVIIIe et XXe siècle, en effet, Naples était au maximum de sa splendeur et représentait un centre culturel de niveau international. Rien ne se passe par hasard et ce n’est surement pas un cas que le siège de Ce.M.O.N. – Presidio Omeopatia Italiana soit justement à Naples !

Aujourd’hui les remèdes homéopathiques expérimentés avec la méthode hahnemanienne sont environ 1500-1600, mais l’histoire continue… et nous sommes là.

Approfondissements et Ressources utiles :

Cristiano Federico Samuele Hahnemann – Dottor Carlo Melodia, Secrétaire de la Luimo
Extrait du Livre “Corso Di Medicina Omeopatica Per Farmacisti A Cura Del Dr. Carlo Melodia”

Uff. Direttivi - Amministrazione -
Distribuzione - Uff. Vendita - Servizio
Centrale - Servizio Scientifico

Corso Giuseppe Garibaldi,198
80028 – Grumo Nevano Italia
Tel. +39 0815057296
Fax +39 0813953244

 
 
 Laboratoire

Via Enrico Fermi,4
80028 – Grumo Nevano Italia
Tel. +39 0813951532
Fax +39 0815053431

 
 
 Sede Storica Scuola e Biblioteca

Viale Antonio Gramsci ,18
80122 – Napoli Italia
Tel. +39 0817614707
Fax +39 0817613665

Pin It on Pinterest

Share This